Protection de la faune sauvage sur Hanches

Certains oiseaux sauvages comme les perdrix et les faisans sont souvent dérangés par les chiens non tenus en laisse et les véhicules motorisés pendant leur période printanière de nidification. Les nids et les petits, malheureusement proches des chemins, sont régulièrement définitivement abandonnés.

La loi impose pourtant de maintenir les chiens tenus en laisse entre le 1er avril et le 15 juillet, mais elle reste méconnue et guère respectée.

« Pour prévenir la destruction des oiseaux et de toutes espèces de gibier et pour favoriser leur repeuplement, il est interdit de laisser divaguer les chiens dans les terres cultivées ou non, les prés, les vignes, les vergers, les bois, ainsi que dans les marais et sur le bord des cours d’eau, étangs et lacs.
Dans les bois et forêts il est interdit de promener des chiens non tenus en laisse en dehors des allées forestières pendant la période du 15 avril au 30 juin
».

Arrêté du 16 mars 1955 modifié par l’arrêté du 31 juillet 1989

Nous pourrions sensibiliser les citoyens au sujet de la Nidification des perdrix et des faisans à cette période, via des panneaux en bois à l’entrée des chemins les plus fréquentés avec un message du type :

Du 15 avril au 30 juin, mieux vaut éviter de déranger les faisans et les perdrix et de laisser, par exemple, son chien courir en liberté dans les champs car après seulement quelques fuites, les nids sont définitivement abandonnés (loi du 31 juillet 1989)

Informez votre réseau de cette proposition et incitez vos amis à voter pour elle

7 Replies to “Protection de la faune sauvage sur Hanches”

  1. Jean-Pierre Monier
    Jean-Pierre Monier

    Monsieur Andro ,
    Je découvre votre proposition concernant la protection de la faune. Comme écrit par ailleurs , 3 écureuils écrasés dans la rue du Paty depuis l explosion du nombre de véhicules dans cette rue , c est cher payé ! Comment pour un écureuil , comme pour un enfant , traverser une rue en toute sécurité quand se déversent des files ininterrompues de voitures , avec des conducteurs au téléphone n étant pas concentrés à leur conduite , et au respect des règles de sécurité .

  2. Jean-Pierre Monier
    Jean-Pierre Monier

    Bonjour ,
    Il est écrit dans cet article sur la protection des hirondelles et martinets qu il est interdit : la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos des oiseaux .
    Mais quand on remblaie des mares pour permettre des constructions , ces oiseaux ne trouvent plus la boue nécessaire à la construction de leurs nids , c est des insectes en moins pour se nourrir et nourrir leurs nichées .
    Quand on enterre les lignes de téléphone ou électrique on supprime les possibilités de s y poser et de s y reposer .
    Quand on démolit une vieille grange , ou de vieilles bâtisses , s assure t on qu il n y a pas de nids dans celles ci avant la démolition ? Même inoccupés hors période de reproduction ?
    J en doute … Il faudra donc y veiller à l avenir .
    Merci d avance .

  3. Mathieu Andro
    Mathieu Andro

    Bonjour,
    Vous avez raison. Il existe malheureusement parfois une méconnaissance de la faune et de la flore sauvage. Mais aussi, heureusement, un intérêt pour ces sujets et des associations naturalistes y travaillent. C’est sans doute aussi un peu à chacun de sensibiliser son entourage.
    Bonne journée,
    Mathieu

  4. Jean-Pierre Monier
    Jean-Pierre Monier

    Bonsoir ,
    Et encore un écureuil écrasé cet après midi dans la rue devant la maison , et pourtant à la hauteur de la chicane censée ralentir la vitesse , la semaine dernière c était un rouge gorge au même endroit .
    C est pénible , on est revenu à une circulation un peu moins dense dans la rue , et certains en profitent pour rouler trop vite .
    Peut être que ceux qui écrasent les écureuils n habitent pas le secteur et s en foutent royalement , et c est peut être eux qui se demanderont dans quelques temps pourquoi plus d oiseaux dans leurs jardins , plus d animaux dans la nature , et nous donnerons des leçons d environnement …
    En attendant l hécatombe continue et c en est bien triste !

  5. Jean-Pierre Monier
    Jean-Pierre Monier

    Bonsoir ,
    Suite de l hécatombe de nos pauvres écureuils au Paty , lundi matin il y en avait 2 sur le bas coté de la route à la sortie avant le château à moins d un mètre l un de l autre .
    Triste doublé qui porte à SEPT écureuils morts depuis début juin rue du Paty .
    Résultat de l explosion de la circulation et la vitesse bien trop élevée de certains .
    2021 l année de tous les dangers pour les écureuils qui vont bientôt disparaitre de nos jardins ?
    Et ce matin avant l entrée de la carrière , route de Gas , un chevreuil mort sur le bas coté de la route .

  6. Jean-Pierre Monier
    Jean-Pierre Monier

    Bonsoir ,
    Alors que nous avions tous les jours des écureuils se promenant d un jardin à l autre , depuis quelques temps plus un seul à observer , tout cela est bien triste , alors qu’ il y a déjà de moins en moins d oiseaux malgré les agrainoirs , l avenir s annonce bien triste dans nos campagnes .
    Résultat de 2 décennies de béton à tout va entrainant une explosion de la circulation et tout ce qui s en suit …
    Il y avait pourtant moyen de faire autrement , voir article de presse sur la commune de Raizeux et de son maire . Et sa commune n est pas morte pour autant , contrairement à ce qu on nous a rabâché depuis des années …

Répondre à hubert BERRY Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The maximum upload file size: 128 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here

Évènements à venir

Visite guidée

Catégories